Où sortir le soir

Publié le par ind'épendante

La semaine dernière j’ai pu tester deux hauts lieux des nuits bombayiennes (enfin de Bombay) : le Bonobo (bar concert situé à Bandra sur Linking Road) et le Tote on the Turf à Mahalaxmi

1)      Trouver la localité

Et bien oui, parce qu’en Inde pour trouver un lieu ça n’est pas évident comme en France, il n’y a pas toujours un grand écriteau multicolore avec des ampoules tout autour et une flèche rouge de led illuminés qui vont vous indiqué « c’est ici la boite huber cool du moment ».

Vous savez donc pour le Bonobo que c’est approximativement à côté du KFC sur Linking Road mais une fois arrivé vous avez beau mettre le nez en l’air vous ne voyez pas de singe géant en néon qui vous indique la direction. C’est normal. Demandez au passant ils vous indiqueront une petite porte à l’arrière du KFC qui donne sur un ascenseur qui lui-même monte au Bonobo ! Ah ça y es ça ressemble un peu plus à un bar déjà !

En ce qui concerne le Tote on the Turf il faut se rendre un peu avant la station de train de Mahalaxmi si vous venez de Colaba, un peu après si vous venez du Nord. Là encore il ne me semble pas avoir vu de panneau, il y a juste un immense parking qui n’est pas éclairé qui est devant l’entrée de la boite/restaurant/bar ce qui empêche de la voir. Ici c’est un peu plus compliqué, ne vous y aventurez pas en robe courte si vous n’êtes pas sure de trouver le lieu du premier coup car pour notre part nous avons du remonter une avenue principale pour nous y rendre et la population de Mahalaxmi (quartier musulman et pauvre ou du moins aux alentours de la boite) de ces heures ci n’est pas vraiment habituée à voir défiler la jeunesse dorée en talons hauts, même s’ils sont toujours prêts à vous aider.

2)      Comment faire si c’est plein

Pour le Bonobo tout allait bien, pour le Tote c’est une autre histoire, à peine arrivés que l’on nous prévient que c’est plein et que ça ne désemplira pas jusqu’à la fermeture (il est minuit, la fête fini à 1h, 1h30)… qu’à cela ne tienne il y a des chaises et de quoi s’asseoir en extérieur sur les terrasses, puisque c’est Mumbai il fait chaud même la nuit, on repère le bar du bas qui a sa fenêtre ouverte, et puisqu’il est hors de question d’avoir pris un taxi de nuit depuis Colaba pour rentrer chez nous bredouille nous nous asseyons tous avec un verre à la main pour discuter un peu. Et là, dans un délire, on observe une porte à l’arrière du bâtiment, qui donne sur le salon du bas qui est entre ouverte et les cuisines. Nous envoyons donc en repérage Ross et Fahad… qui ne reviennent pas. Bip, bip : Un texto « C’est bon nous sommes à l’intérieur nous sommes passés par les cuisines». Et bien ce n’était pas si compliqué ! Mais technique encore plus facile que nous donne Dulce « Je viens de demander à aller aux toilettes, elles sont à l’intérieur, de là tu peux aller à l’étage sans problème ». Qu’à cela ne tienne nous nous y rendons donc à trois et ni vues ni connues nous voila à l’étage avec les garçons. Morale de l’histoire : Pour rentrer en boîte en Inde, passez par les toilettes.

3)      Pourquoi c’est cool

-          Au Bonobo :

Le Bonobo c’est cool parce que c’est un petit bar en intérieur dans lequel on peut fumer (et oui c’est très rare parce qu’il existe un équivalent de la loi Évin ici aussi), danser, prendre des verres. Il est affiché au dessus du bar les cocktails du jour entre 300 et 500roupies, on y trouve une grande sélection de Martini (comme partout d’ailleurs je ne sais pas ce qu’ils ont avec cette boisson), de Whisky et de cocktails en tout genre, les bières sont à environ 150roupies ce qui est raisonnable pour un bar (en comparaison la bouteille d’1l dans un Wine Shop est à 150rps pour de la Kingfisher) A l’arrière du bar il y a une petite salle vitrée dans laquelle se passent les concerts organisés par le bar. Ce soir là : Un saxophoniste allemand : Mr Woodnote et un chanteur : Lil Rhysqui nous on fait passé un très bon moment, on se serait cru un instant dans un bar branché de Berlin.

-          Au Tote on the Turf :

Ambiance plus chic qu’au Bonobo, on vient ici pour danser en fin de soirée au milieu d’un décor fait d’arcades blanches qui donnent au tout une allure design et aérienne. Le DJ est plutôt bon, les filles n’ont pas peur de porter des jupes courtes (beaucoup trop courte parfois d’ailleurs), l’ambiance est plutôt jeunesse dorée mais tout de même prendre un verre en terrasse et rencontrer des indiens civilisés (voir même une indienne qui parle parfaitement français) ça fait plutôt plaisir.

Point culturel du jour : En Inde il faut avoir 24ans pour boire de l’alcool, enfin en théorie, mais puisque nous sommes des étrangers nous avons le droit de boire à l’âge de 18ans (enfin je crois).

Supplément culture : Un équivalent étrange de la Loi Évin existe en Inde. On ne peut non seulement pas fumer en intérieur mais la plupart des terrasses de restaurants qui sont semi-ouvertes – semi-couvertes sont également non fumeur.

Publié dans Où sortir à Mumbai

Commenter cet article