Udaipur : Les princesses de la cité blanche au milieu des eaux

Publié le par ind'épendante

Arrivées à l’heure où le soleil se cache derrière les monts, nous parcourons la ville dans une course folle à bord d’un rickshaw. Il nous a arnaqué une fois n’est pas coutume mais nous avons rendu les armes car nous voulons profiter de ces deux derniers jours avant le retour à Mumbai. De toute façon on comprend pourquoi il voulait nous arnaquer lorsqu’il nous dépose devant l’arche massive de notre hôtel, ou plutôt devrais-je dire de notre palais dont nous allons occuper pour un soir (réservation d’une deuxième nuit en dernière minute oblige) la suite royale. La chambre est magnifique, les lits confortables (sauf le lit d’appoint mais bon l’autre est tellement grand qu’on peut y dormir à 3 même si j’embête le monde avec les couvertures) et cette fois la baignoire a bel et bien un bouchon ! A moi le bain chaud dont je rêve depuis que je suis en Inde !

Nous allons ensuite profiter de la cuisine (chère en prix indien maintenant que nous nous sommes habituées mais raisonnable en prix français). Mais quelle idée ! Ici tous les restaurants sont en extérieur et il fait toujours froid ! Nous sommes donc en pull au bord de l’eau. La vue est agréable, donnant sur l’hôtel de la chaîne Taj au milieu de l’eau avec le reflet des lumières. Cette fois nous sommes réellement des maharanis. La nuit est douce et le réveil charmant, également au bord de l’eau au son des oiseaux et à la fraicheur du matin. Nous prévoyons une journée tranquille.

Pour démarrer nous nous dirigeons donc vers le city palace qui est bien plus beau et plus grand que celui de Jaipur mais qui est également bien plus bondé ! On écourterait presque la visite mais on se contente de hâter le pas pour devancer les hordes d'
appareils photos que nous ne supportons plus. Cependant le palais est riche en peinture et ornementations ce qui nous transporte dans une autre époque. On décide ensuite de profiter d’un après-midi entier de shopping pour ramener tous nos souvenirs et de procéder à la technique "on repère les prix puis on va au moins cher". Ça marche plutôt bien et je constate que les cahiers en cuir sont déjà deux fois moins cher qu’un prix négocié à Mumbai, j’ai presque honte de négocier encore plus bas. On achète aussi des marionnettes et des portes clefs à un petit vieux qui a l’air complètement fou et qui serait près à nous faire acheter tout son magasin à moitié prix rien que pour le plaisir de nous en vendre toujours plus. Suivent également des étoles, des commandes de vêtements sur mesure et des sacs. On est engagées dans une folie dépensière tout en flanant dans les rues et en profitant de l'ambiance aux lavandières où nous croisons une cérémonie qui ressemblait bien à un mariage. Finalement on se dirige vers notre activité du soir un spectacle qui mélange danses traditionnelles de toute l’Inde et spectacle de marionnette très impressionnant et plein de couleurs. Auparavant ma mère et ma tante passent par la cour d’un restaurant dans laquelle se trouve un artiste qui fait également des tatouages au henné sur les mains : les mehendis.


Une fois le spectacle fini c’est reparti pour se geler en terrasse au Food club mais le repas est tout de même bon. Le lendemain après avoir dormi dans une chambre plus « normale » nous allons finir notre périple par une balade sur le lac et récupérer nos achats avant de partir pour l’aéroport.Maman pense encore au chauffeur fou et se dit qu'elle a très bien fait de me faire booker des billets d'avion avant de partir de Mumbai. Bye bye le Rajasthan. Les vacances sont finies… enfin presque, plus que quelques jours à Mumbai et retour au boulot ! Mais finalement, moi ça me va, car les vacances en famille c’est bien, mais le retour à la quiétude c’est pas mal non plus!

Commenter cet article