Sur le quai de la gare

Publié le par ind'épendante

Les deux articles qui suivent ont ete ecrit sur un clavier danois rapidement, soyez indulgent!

Apres avoir dit au revoir et fait un dernier repas avec les collegues du journal je passé au tailleur pour enfin recuperer mon salwar kamee tant attend! Je me sens indienne et pour completement parfaire ce sentiment il me fallait voyager en tenue traditionnelle.

Je me prepare rapidement deux “daba” un de pates et un d omelettes pour avoir de quoi manger pendant mes 33h de train! Surtout qu on m a dit que la nourriture du train pour ce trajet la etait horrible. Je traine qq heures avec Amogh, un ami indien, qui contrairement aux autres ne me couvre pas de recommendations et me fait juste apprecier mes dernieres heures en ville. Ensuite je cours (enfin je prends un taxi) a l appart de Victor chez qui j ai reside ce dernier mois et direction CST toute seule L

Ma tenue semble me proteger des regards, je me sens bien. A la gare que je connais bien je me dirige vers les panneaux qui n afichent pas mon train… petite panique avant de regarder vers les panneaux electroniques cette fois qui afiche la voie 15. Je trouve sans trop de soucis mon compartiment meme si je prefere demander par securite (pour une fois qu il y a des controleurs sur le quai autant les faire travailler). A l interieur peu de monde, une femme en face de moi va aussi a Howrah Station a Kolkata.

Cerise sur le gateau, 20h17, Vishnu quitte le bureau. Je lui dit de ne pas venir car il n arrivera pas a temps. 20h24, Vishnu est en face de moi, essoufle mais heureux d avoir reussi. “Je n ai jamais courru pour une fille” me dit il. Je rigole. Il m a apporte des sweets pour “bien commencer mon voyage”. On les mange ensemble. Il me donne quelques derniers conseils et les numeros de ses potes dans toutes les villes ou je vais. Je n ai pas assez d eau. Il va m en acheter mais le train demarre. Il me tend les deux litres, me dit au revoir et le train commence deja a s eloigner.

En route pour l aventure! A dans un mois Mumbai! A dans un mois…

Commenter cet article