Shopping time

Publié le par ind'épendante

Il y a quelques semaines je suis allée faire les magasins pour la première fois et si faire du shopping parait trop banal pour être raconté dans un blog, vous allez voir que finalement, même les choses les plus banales en Inde, ne le sont pas…

 

La rue : Dans la rue vous trouverez sur les routes principales des enfilades de « magasins » qui sont en fait trois murs de tôle/bois/placo montés ensemble pour délimiter un espace dans lequel installer la marchandise. Ainsi selon les quartiers vous trouverez des enfilades de magasins de : chaussures (tongs), vêtements, sandwicheries, tabac, bagagerie… Vous pouvez trouver de tout mais souvent le même type de magasin est au même endroit.

  P1060526-copie-1

 Les Malls et magasins occidentaux : A côté des magasins « de rue » vous trouvez aussi des magasins tout à fait normaux comme en France avec une porte pour entrer dans la boutique (climatisée), des miroirs et des étalages de chaussures, vêtements etc. Il faut toujours laisser son parapluie à l’entrée et un garde s’occupe de vous ouvrir la porte ; les vendeurs se jettent évidemment sur vous pour savoir si vous désirez quelque chose jusqu’ici rien d’anormal. La seule différence ? Lorsque vous leur dites que vous ne faites que jeter un coup d’œil. En Inde, plutôt que de vous laisser vaquer à vos occupations, le vendeur va vous suivre, et vous inviter à chaque fin de rayon à passer au rayon suivant. (Moi qui déteste les vendeurs pot-de-colle en France) Sachez que parfois il est écrit « prix fixe, pas de négociation » dans les magasins de ce genre, mais en général même lorsque c’est écrit il y a toujours moyen de négocier une petite réduction (Hier j’ai négocié un sac à 750rps au prix de 500rps et je pense qu’il en valait encore moins)

P1060917.JPG

Linking Road

Le pire reste encore les shoppings malls (les centres commerciaux), jamais je n’avais pu observer ce niveau de sécurité pour aller faire du shopping. Si vous voulez vous faire une idée, aller dans un centre commercial en Inde c’est comme aller prendre un avion : Il faut passer par une porte de sécurité (détecteur de métaux), poser son sac sur le tapis roulant rayon x, et une fois fini vous passez sous une « boîte géante » dans laquelle se trouve un agent de sécurité (une femme pour les femmes évidemment) qui vous fouille et vous passe au détecteur. Ouf, me voila ENFIN dans le mall. Mais ça n’est pas fini à l’entrée de chaque boutique un garde (celui qui vous ouvre la porte) vérifie aussi le contenu de votre sac à main (pour ne pas vous accuser d’avoir volé quelque chose dans le magasin) s’il y a quelque chose de similaire il doit apparemment le marquer d’un petit autocollant pour signaler qu’il nous appartenait avant de rentrer. Puis vous devez déposer tous les autres achats que vous avez fait précédemment dans des casiers (système de dépose bagage). Une fois vos achats finis, lorsque vous pensiez être enfin tranquille, vous vous dirigez vers la sortie pour récupérer vos sacs shoppings et là, un ultime contrôle : Vous devez présenter votre note et le gardien doit vérifier que vous n’avez rien ajouté dans votre sac. Je me suis longtemps demandé pourquoi ce contrôle, mais quand j’y repense, il me semble qu’il n’y a pas d’antivol sur les vêtements, ça parait donc logique de recontrôler à la fin.

Que peut on trouver dans les malls : Ici il n’y a pas de H&M mais si vous aimez les chaussures sachez que le magasin Bata est un peu partout dans la ville, un victoria secret vient d’ouvrir dans un des malls de la ville (mais perso je n’irai pas acheter de sous vêtements devant des indiens), vous avez également Mango ou Vera moda mais les prix seront toujours plus élevés qu’en France. Personnellement je suis allée faire mes achats à Westside, ils ont une partie « traditionnelle » (Kurta et Sari) et une partie plus « Travail/Casual ».

La bonne surprise : Les librairies : Aussi grandes et complètes que la Fnac ou Cultura on y trouve de tout et en anglais ! Notez qu’ici ils ont deux rayons qui vous rappellent bien que vous êtes en Inde : une partie entière est consacrée au yoga et une autre encore à l’astrologie, ils ont aussi un rayon sur la politique interne, pour le reste c’est comme chez nous la fiction a la part belle et les livres de développement personnel ont la côte. On trouve enfin des rayons de livres en marathi et en hindi juste histoire de se rappeler qu’ici personne ne parle la même langue. J’ai enfin pu y acheter mon livre pour apprendre l’Hindi (Teach Yourself Hindi de Rupert Snell) mais je n’ai toujours pas trouvé de city map pour avoir le détail des rues. Je ne suis pas allée faire un tour au rayon CD mais j’imagine déjà le nombre d’albums de chansons indiennes.

Quelques magasins spécialisés: Un peu partout on peut trouver des serruriers et des cireurs de chaussures, des barbiers et des marchands de journaux, tout ceci fait dans le même type de magasin que ceux des rues.   P1060533

    Point culturel du jour : Ici on peut acheter la cigarette à l’unité, ça ne coûte trois fois rien (un paquet = 2$), et cela s’achète à tous les coins de rue dans des petites « baraques » qui vendent aussi sucreries, bonbons, et autres.

Publié dans Vie de tous les jours

Commenter cet article