L’appartement

Publié le par ind'épendante

L’appartement est beau, propre est grand pour quelqu’un qui vit seul (ça doit faire quelque chose comme 50m2 (pour donner une idée aux aixois c’est plus grand que l’appart de Nathan Samuel et Léo et peut être un peu plus petit que celui de Marianne et Marilyne).

 

Mais à quoi ressemble un appartement indien ? (pour un indien de classe moyenne voir aisée)

Il faut d’abord je pense diviser les pièces en deux sortes : Les pièces à vivre et les pièces utilitaires. Françaises et métro sexuels français NON la salle de bain n’est pas une pièce à vivre !

 

Pièces à vivre : Comprend le salon/salle à manger et la chambre. Ce sont des pièces à vivre au sens où se sont celles fréquentées par l’occupant de la maison. Celle où il doit se sentir à l’aise.

Ces pièces sont très propres et très bien rangées (par la maid = cf. plus loin). Elles sont également meublées convenablement et ce qui coûte le plus cher se trouve en général dans le salon (chaîne hifi, télévision écran plat, voici les deux seul biens qui me semble être assez chers dans cette maison à part l’électro ménager).

Le salon/salle à manger est la pièce centrale, ici le canapé ressemble en fait à un grand lit (avec un matelas plus dur) et les meubles sont tous assez foncés (je ne saurais dire le bois), le sol est en général carrelé et je pense que c’est du marbre. On y marche toujours pieds nus ou en tong puisqu’il est d’usage de laisser les chaussures (pleines de boue à cause de la mousson) à l’entrée. Ne me demandez pas ce que j’ai pu voir à la télévision je n’ai pas réussi à l’allumer après 15 bonnes minutes de lutte avec la télécommande. Il y a depuis le salon un accès au balcon (ou sèche le linge malgré l’humidité) on n’y prend donc pas le petit déj, surtout pas avec les vilains corbeaux qui viennent se poser sur la balustrade pour vous casser les oreilles à longueur de temps.

La chambre elle est  assez simple : deux armoires pour les affaires, quelques coffres au pied du lit et un miroir ainsi qu’un autre accès au balcon également. J’y ai élu domicile puisque Deepak me la prête et qu’il dort sur le canapé quand il rentre entre deux voyages pour une nuit. Mais même si c’est très agréable de rentrer le soir avec un lit bien fait et tout de ranger je m’y sens moins chez moi sachant que la maid peut y passer et toucher à mes affaires du coup, cadenas sur une de mes valises où j’ai rangé tous mes documents.

 

Les pièces d’utilité : On y range donc par déduction les deux pièces restantes : La cuisine et la salle de bain qui sont surtout des pièces de passage, et qui sont beaucoup moins propres

     

La salle de bain indienne mériterait un article à elle seule mais bon je vais tenter d’abréger : des toilettes à l’occidentale (ouf !) avec tout de même le jet d’eau pour s’essuyer. L’usage veut qu’il n’y ait pas du papier toilette mais qu’à la place on s’essuie avec sa main gauche (réservée aux actes impurs alors imaginez les efforts moi qui suis gauchère pour ne pas être mal vue). Pour l’instant j’ai toujours trouvé du papier mais ça me fait très mal au cœur de savoir qu’en le jetant dans la cuvette c’est comme si je le jetais à la mer puisque le système de traitement des eaux usées de Mumbai est inexistant ou très limité. En même temps c’est aussi difficile de se résoudre à adopter la coutume locale, et je ne vous compte pas le nombre de fou rires à ce sujet en en parlant avec des proches : Mais comment on fait, mais après on est mouillé, etc., etc. Ensuite on trouve également une douche (comme celle de l’hôtel) avec eau chaude/eau froide et une troisième poignée pour réguler le jet. En dessous de ces trois poignées se trouvent encore deux autres poignées eau chaude/eau froide plus basse surement pour remplir le seau dans lequel se trouve un seau plus petit avec lequel ils se rincent (il me semble que ça marche comme ça). Personnellement le jet de la douche me suffit je ne vois pas pourquoi remplir un seau alors que je n’ai qu’à faire couler l’eau. Pour avoir de l’eau chaude il faut activer le bouton sous le ballon de la salle de bain puis activer un interrupteur et enfin vérifier que la lumière rouge soit bien allumée sur le ballon, puis attendre au moins une ou deux bonnes minutes. Tout une technique à prendre donc, d’abord allumer l’eau chaude puis aller chercher ses habits, sa serviette etc. pour ne pas se geler en attendant l’eau qu’on a oublié d’allumer. Enfin avec tout ça un lavabo (qui n’a rien de plus NORMAL ) La salle de bain cependant ne contient rien pour y mettre tous les produits de beauté etc. que je garde donc dans la chambre. Je n’ai également pour l’instant pas trouvé de gel douche mais seulement des savons. Cette pièce a tendance à moisir (peut être par manque d’entretien et aussi à cause de l’humidité qui y règne puisque l’eau stagne parfois au sol. Avais-je précisé que lorsqu’on prend une douche on arrose évidemment toute la petite salle de bain, du WC au lavabo ? Mieux vaut donc garder ses affaires le plus éloigné possible ou mieux dans la chambre à côté et également mettre des tongs dès qu’on y rentre.

Enfin la cuisine assez grande mais dans laquelle je ne vais que peu  car c’est le royaume de la Maid, elle y prépare le petit déjeuner dès que je suis levée je n’ai qu’à lui demander, puis fait le repas pour la journée entière. On y trouve un réchaud avec trois sorties, alimenté par une bombonne de gaz juste en dessous (ma hantise !) et au dessus de l’évier un purificateur d’eau (une machine qui apparemment coûte cher) relié à l’eau courante, là encore c’est toute une technique : Activer la prise, activer le purificateur, lever le levier, ouvrir le bon robinet (il y en a trois), vérifier que le tuyau qui relie le tout ne s’en va pas (évidemment pour ma première fois il s’est barré et j’ai aspergé tout le mur et le plan de travail d’eau, heureusement j’étais seule pour voir mes bêtises) enfin vous avez une petite musique le temps que l'eau soit purifiée puis la lumière verte s’allume et un jet d’eau purifiée et donc potable sort miraculeusement de cette petite machine. Il faut alors se précipiter avec toutes les bouteilles de la maison pour récupérer cette précieuse denrée et n’en laisser aucune goutte dans l’évier, comme si un puits venait soudain de sortir de terre. Les indiens de classe moyenne et aisée ne toucheront jamais à de l’eau non purifiée (faites attention aussi avec les bouteilles en plastique, eux même vérifient si elles ne sont pas trafiquées). Je ne trouve pas que la cuisine soit très saine mais en même temps puisque nous n’y mettons pas les pieds la Maid doit faire le ménage à sa sauce dans cette pièce, ce que je trouve illogique puisque c’est là que ce que nous mangeons peut être contaminé.

Ma pièce préférée de la maison en Inde a donc changé : Je n’irai plus m’extasier devant le luxe d’une salle de bain ici mais plutôt devant un salon. (Faut-il y voir ici un changement de la  pièce de l’individualisme vers celle de la communauté ? Je n’en sais rien, mais je peux vous dire que les indiens de classe aisée on tout de même beaucoup de produits pour prendre soin d’eux, ils n’ont juste pas la place de les ranger dans la pièce appropriée)

 

Point culturel du jour : Une maid est une sorte de bonne à tout faire, souvent elle travaille pour plusieurs personnes et vient 2h par jour s’occuper de votre appartement, le service peut comprendre diverses choses, du simple ménage, à la cuisine en passant par la machine à laver et le repassage.. Une maid fait tout ce pour quoi vous la payez (environ 2000Rps/mois soit 30€) Mais personnellement je préfère pouvoir me faire à manger et savoir où sont mes affaires.

 

Publié dans Vie de tous les jours

Commenter cet article

léa 05/09/2011 09:15


ah ben au moins tu auras eu de l'entrainement en grèce pour la salle de bain :p