Hampi: Bienvenue au nouveau Goa

Publié le par ind'épendante

Avant toute chose je voudrais préciser que pour les photos il faudra attendre mon retour car les ordinateurs n'ont pas de lecteur de carte SD.

 

Pourquoi le Nouveau Goa: Hampi, charmante petite ville du Karnataka, qui se situe a peu pres à la même distance de Mumbai que Goa est devenue depuis deux ou trois ans le nouveau paradis des hippies. La ville est paisible et les guests houses et hôtels moins chers qu'à Goa. On commence à y trouver également toute sorte de drogues, de l'herbe à l'opium (pour ce que jen sais). De plus, tout comme à Goa, mais aussi comme en Thailande; les soirs de pleine lune sont organisées des full moon party qui attirent de plus en plus de jeunes (il y en avait une le jour de mon arrivee, je l'ai malheureusement su trop tard, le lendemain matin). Quelques differences néanmoins et de taille il n y a pas de plages à Hampi, seulement des rivières et des hindous qui sont assez fous pour y prendre leur bain quotidien. Difference positive pour Hampi cette fois, c'est plus tranquille et le site est encore assez bien préservé du tourisme, les hutes se fondent bien dans le paysage et le tourisme ne fait pas (encore) d ombre à la beauté des lieux. Enfin la moyenne d'âge est beaucoup plus basse qu'à Goa Sud.

 

Sur l'autre rive: Ce qu il faut savoir c'est qu'il y a deux rives à Hampi et qu'il faut bien choisir son côté. J'étais personnellement de l'autre côté de la rivière, là où il n'y a pas de temple ni de lieux à visiter.

Avantages: Du côté où il n'y a pas de temple on peut faire toutes les choses les plus impures (je parle de choses impures relatives à la religion hindoue esprits déplacés) c'est à dire manger de la viande, boire de l'alcool...

Deuxièmement, de ce côté là vous avez des guesthouses ouvertes vers l'exterieur, notamment Shanti GuestHouse (là où je me trouvais) et Mowgli. Ainsi après une journée de visite vous pouvez vous rendre dans les "paddy fields" à savoir les rizières à 1minute à pied. Magnifiques photos guaranties au coucher de soleil. Enfin pour les plus baroudeurs, habiter de l'autre côté de la rivière c'est aussi l'occasion de louer des motos et de partir dans les montagnes alentours ou les villages voisins qui parait il valent le coup d'oeil (Non je n'ai pas proposé à ma mère et ma tante de louer des scooters donc je ne pourrais pas confirmer les dires de mes amis). Il existe également des pistes d'escalades à main nue. Enfin il faut le dire, les jeunes sont de ce côté là, les cybers cafés aussi, et bien sur des restaurants et des boutiques qui longent l'unique rue.

Les points négatifs: pour se rendre de "l'autre côté" il faut emprunter une navette qui côute Rs15 par personne (ou Rs20 avec un bagage) ça n'est rien mais on finit vite par faire 4 fois le trajet par jour.

 

Hampi, quel intérêt?

C'est une vraie étape à inscrire sur vos carnets de route, un petit coin tranquille au milieu de nulle part, à 30min de la ville de Hospet par laquelle on arrive en bus. Entre paysages lunaires et désertiques sur les cîmes des montagnes qui entourent la ville et étendues de verdures grâce aux rizières qui longent la rivière, Hampi vaut plus que le détour et il faut y rester deux jours si possible pour en apprécier la tranquilité et l'atmosphère qui y reigne. Les principaux centres d'intérêts sont forcément les ruines classées par l'UNESCO. Evidemment vous ne les verrez pas toutes puisqu'il y a plus de 400 temples en ruines sur le site qui est très étendu. Cependant vous pouvez au moins vous rendre au site de la "Ville Royale" qui est payant mais très bien restauré (Rs250 par personne) et les ruines alentours dont un temple (Hazara Rama) qui retrace l'histoire du Ramayana avec ses fresques et les ruines du "palais du roi". Allez egalement voir le temple Vittala qui est de l'autre côté de la ville mais dont l'entrée est inclue dans le prix du billet si vous y allez le même jour, un chariot et un temple aux colonnes musicales vous y attendent. Pour ce circuit là des rickshaws vont vous proposer la course entre les différents points et la visite guidée incluse. Nous avons accepté les services d'un très gentil rickshaw: Shankar pour Rs700. Je me demande si ça valait vraiment le coup puisque des panneaux sont présents sur les sites + un guide du routard ou un lonely planet qui complète les informations mais bon ce gentil garçon a fait 5ans d'études en Histoire pour en arriver là, et après tout c'est toujours mieux de pouvoir faire la conversation plutôt que d'avoir le nez dans son bouquin). Et puis il fait tellement chauuuud que le moindre pas devient difficile surtout dans les montées. Sachez tout de même qu'une fois au temple Vittala il faut encore marcher plus d'un kilomètre ou bien payer une navette à Rs20 l'aller retour car les rickshaws ne peuvent pas entrer dans le site.

Une fois cette combinaison magique visitée vous pouvez également vous perdre dans le bazar (En négociant bien les prix, ou bien laissez vous attendrir par les beaux yeux d'un enfant tout content de vous vendre une fausse pair de Ray ban beaucoup trop cher mais toujours très abordable pour vous). Puis visitez le temple principal dans la ville, le Virupaksha Temple  dans lequel se trouve un éléphant sacré nommé Laxmi et qui posera sa trompe sur votre tête pour vous bénir contre un billet de 10roupies qu'elle vous prendra dans la main, vous pouvez également apercevoir le matin à la rivière l'éléphant prendre son bain. Ce temple est également le seul temple en activité du site et ça vaut le coup d'oeil de l'intérieur, surtout pour Rs2 l'entrée (cependant pour l'appareil photo c'est plus cher). Enfin montez la coline pour voir ce meme temple d'en haut vous ne serez pas déçus; après le gros monolitique de Ganesh il y a des escaliers, allez y, il ne faut pas avoir la flemme vous découvrirez derrière le Sunset Point et une vallée désertique ainsi qu'une vue sur le Temple principal (le Virupaksha donc). Cette partie là s'appelle Hemakuta et une fois là haut; au milieu des temples très simples qui sont principalement une enfilade de colonnes, on se croirait presque sur l'acropole d'Athènes.

 

En ce qui concerne le temple d'Hanuman le dieu singe et le Top Temple il faisait bien trop chaud pour trouver le courage de monter les 600marches.

 

Un petit creux: Le Mango Tree est réelement un bon restau au milieu des champs de bananiers; face à la rivière, On y mange à l'indienne de délicieux thalis de l'Inde du Sud.

 

Fragments d'aventures: Moi qui partait en me disant, et bien le voyage en famille sera moins riche qu'avec mes amis question rencontres; je m'étais trompée. Si je culpabilisais un peu d'abandonner maman et marraine pour me mettre à parler anglais avec de parfaits inconnus durant le 1er jour, finalement il n'y a aucun problème avec ça. Ainsi alors que nous revenions de l'hôtel avec nos bagages pour prendre notre bus pour Bangalore j'entends une jeune fille parler de ce même bus et lui explique que c'est surement le même que le notre. Elle voyage seule, elle a 24ans et est néerlandaise. La conversation s'engage et elle se joint à nous pour ne pas passer les 4h d'attente seule. Jorine fait de l'escalade et est à Hampi depuis 11jours; elle rentre à Bangalore pour prendre un avion apres un court saut à Mysore. Elle m'explique que l'escalade se fait à main nu ici et que le plus haut pour elle à Hampi fut 6mètres ce qui apparemment fait assez peur sans sécurité. Elle avait précedemment commencé son voyage par le Népal après avoir fini ses études. Elle avait également fait du journalisme dans son pays, tiens tiens :) Il falait donc retourner à la vraie vie et trouver un boulot mais elle avait bien raison de profiter du battement entre la fin de ses études et le début de sa vie professionnelle pour faire ce voyage. Elle m'a aussi expliqué que de voyager seule en Inde était assez difficile en tant que fille. Et c'est à ce moment là que j'étais contente de pouvoir me dire que si tout allait bien j'aurai un ami pour faire la route du Nord avec moi en Juin! Une fois à Hospet sur les marches de l'agence de Bus, nous avons rencontré Emily une très gentille Néozélandaise habitant en Australie qui voyageait aussi vers Bangalore avec des rencontres qu'elles avaient fait à Hampi. Et puisqu'elle passe à Mumbai quand je n'y suis pas, je lui ai donné le contact de ma coloc en espérant qu'elle puisse en profiter un maximum. Voila ce que j'aime et que j'ai finalement pu trouver même dans un voyage en famille; des rencontres.

 

Une autre rencontre un peu moins belle celle ci; celle avec le mec en charge des reservations d'avion. Pour eviter de finalement prendre un bus de nuit entre bangalore et Cochin on essaye de trouver un avion à la derniere minute. Je laisse le gars gérer les détails. Il revient 30minutes plus tard avec des billets Bangalore Chennai, je m'apprete à aller payer quand dans la plus grande des chances je me dis qu'il faudrait que je verifie le billet (ne JAMAIS faire confiance à un Indien pour ce genre de chose); j'ai bien fait puisque je me rends compte de son erreur. Je lui dit que c'était Cochin et non Chenai; trop tard, c'est déjà booké; il faut payer les frais d'annulation. Les billets pour Cochin sont trop chers, je lui dit donc que finalement on ne veut donc rien. Il me demande de régler les 75euros de frais d'annulation pour le 1er billet; je lui explique que je ne paierai pas pour son erreur qu'il essaye evidemment de me mettre sur le dos en me disant que j'avais dit Chenai d'abord (Bah oui bien sur alors que je lui avais dit qu'on allait dans le Kerala et que Chenai ça se trouve dans le Tamil Nadu). Il me lance tous les mauvais sorts du monde, et moi je culpabilise parce que je sais que 75euros pour moi ça fait déjà beaucoup mais pour lui... enfin ça n'est pas de ma faute. Le lendemain il me maudissait toujours et me lança un regard à me foudroyer sur place lors de mon départ, tant pis que voulez vous; je n'y peux rien.

 

    Info culturelle du jour: A l'occasion du tournage du film Hanuman (franco-indien) des milliers de singes ont été introduit à Hampi. Ils sont toujours là, dans le royaume du dieu-singe Hanuman, qui a son temple sur la colline.

Commenter cet article