Episode 3 : Tout apprendre sur Ganpati (ou Ganesh)

Publié le par ind'épendante

C’est avec une grande gentillesse que le mari de la cousine d’Honey nous accueille et nous fait alors partager les traditions du Ganpati Festival. Je vais donc vous expliquer en plusieurs parties les coutumes autour de cette célébration qui dure de 2 à 11jours.

P1060309

Les hôtes de Ganesh :

Chaque personne qui décide d’accueillir un Ganpati (que ce soit une famille ou bien un ensemble de personnes : Entreprise, society de l’immeuble…) doit le commander à l’avance et venir le chercher au plus tard le 1er jour du Festival pour le ramener chez eux (en camion, voiture etc et souvent avec des batucadas). Ils doivent alors en prendre soin jusqu’au moment où ils devront l’accompagner vers la mer pour son immersion. (Le Ganesh reste dans les habitations 3,5,7 ou 11 jours selon sa taille). Le fait d’accueillir Ganesh est un immense honneur et attire sur la famille et les personnes qui s’en occupent la bénédiction du Dieu qui leur accordera ses faveurs et réalisera leurs vœux.

P1060314

Que doivent-ils faire pendant tout ce temps ?

Ils suivent un régime strict : Pour toute la durée du festival, ainsi que vingt jours avant : il ne doivent pas manger ce qui est impur. Leur régime alimentaire est donc végétarien, très peu épicé (enfin au sens indien du terme) et sans alcool.

Ils le veillent : Une personne du foyer doit donc toujours être éveillée pour veiller la statue, ainsi certains passent leur nuit sans dormir auprès de Ganesh. Ils prient 5fois par jour et doivent également s’occuper du feu sacré qui ne doit jamais s’éteindre.   P1060325

Ils s’occupent de son environnement et de son bien être : Le sol de la maison ne doit pas être nettoyé tant que la statue occupe le salon. Une partie du repas de la famille doit être donné à Ganesh avant de pouvoir manger. (On dit qu’on le fait manger ce qui consiste en fait à lui envoyer les odeurs du repas par une petite cérémonie). Les veilleurs font également la toilette de Ganesh avec l’eau sacré et à l’aide de feuilles attachées ensemble. De l’encens est également allumé et pour compléter le tout des guirlandes entoure le dôme dans lequel est déposé la statue. Une musique à la gloire du Dieu anime la pièce toute la journée et toute la nuit.

 P1060331

Comment se présenter devant Ganesh :

Tout d’abord, si vous êtes une fille et que vous avez vos menstruations, ne le faite pas savoir sinon vous serez éloignée de la statue (vous êtes à ce moment là du mois considérée comme impure). Certaines familles envoient leurs filles en dehors de l’État dans leur maison de vacances pour ne pas qu’elles résident dans le même appartement que l’idole. Pas d’autre règle d’exclusion à part celle-ci puisque la porte est ouverte toute la journée aux visiteurs (en général les hôtes mettent même un petit affichage en bas de l’immeuble pour inviter les voisins à passer. Une fois dans la pièce il faut se présenter les cheveux couverts si l’on interagit avec la statue. On vient en général avec des offrandes (fruits : banane, pomme ; « bonbons » : les jaunes sont les préférés de Ganesh, ou de l’argent) Ces offrandes déposées auprès de la statue sont automatiquement considérées comme bénites et seront redistribuées aux prochains visiteurs. (En ce qui concerne l’argent il est soit réinvesti dans l’achat d’offrande pour les visiteurs soit distribué aux pauvres lors de la procession vers la mer).

Si vP1060335ous restez dans la pièce il faut s’assoir à la hauteur de la statue ou en dessous d’elle donc par terre et non pas sur une chaise. Pour interagir avec la statut il faut parsemer le front de l’idole avec du riz et/ou des épices. (Épices qui servent par la même à faire la tika : Point rouge sur le front). On peut également toucher les pieds de l’idole ce qui apporte une bénédiction. Enfin si vous avez de la chance (comme moi) vous pouvez parler à son oreille (en fermant son autre oreille de votre main) pour qu’il réalise votre vœu. (Il comprend toutes les langues ne vous inquiétez pas)

La cérémonie de l’eau : Avant de partir il faut parsemer la maison d’eau sacré. Puis on amène le Ganesh à l’eau avant 23h en voiture (une personne dans le coffre ouvert distribue les offrandes et veille sur le feu, les autres suivent à pied en chantant et dansant). La batucada est autorisée à jouer jusqu’à 22h (même si j’entends parfois des tambours encore après 00h dans la ville). Dès la sortie de la maison les hôtes lance une sorte d’appel/chant : « Ganpati papa » auquel les autres répondent en cœur « Moria » (Perso j’avoue avoir retenu en pensant aux mines de la Moria du Seigneur des Anneaux). La Batucada joue des rythmes endiablés et pour remercier les percussionnistes on danse dans la rue avec de l’argent dans les mains (l’argent est donc trempé puisque nous dansons sous une pluie diluvienne) avant de leur déposer directement… dans la bouche. Les percussionnistes ressemble alors à des animaux assoiffés d’argent qui une fois dans leur bouche les rend encore plus fou furieux : Ce qui donne une accélération du rythme (en résumé plus tu veux de folie, plus tu donne d’argent). Pour finir une fois à la plage, les hommes portent le Ganesh et le confit à une personne qui est là exprès pour aller immerger le Ganesh au large (les femmes ne sont pas autorisées à faire cela).

P1060350

Interview : Je tiens ces informations de deux sources principales mais j’ai tout de même voulu savoir ce que cela coutait aux riverains d’organiser tout ceci. Un gentil commerçant qui veillait un grand Ganesh sous une bâche m’a donc expliqué qu’ils étaient une vingtaine d’employés à prendre soin du Ganesh et que c’était les clients du magasins qui participait pour l’achat du Ganesh. Il a donc bien voulu me dire combien un Ganesh de taille moyen-grand (bien à taille humaine) leur avait couté : 50,000 roupies ont été récoltés pour l’achat (soit à peu près 780€). Sachant que Mumbai compte 17M d’habitant dont 80% d’hindus et qu’environ une famille par immeuble possède un Ganesh, auquel il faut encore ajouter les « societies » des immeubles qui en achètent un pour la communauté et les commerçants… je vous laisse imaginer le business de ceux qui façonnent les idoles.

P1060337

    Point culturel du jour : Les statuts de Ganesh sont faites d’argile ou de boue, elles se dissolvent donc dans l’eau, vous ne pourrez donc pas voir des milliers d’éléphants géants dans les eaux de Mumbai en faisant de la plongée (ce que je vous déconseille très fortement de faire d’ailleurs)  

 

Publié dans Traditions

Commenter cet article

Mow 28/09/2011 18:44



Je trouve ça génial que tu aies pu assister à ces fêtes, j'en avais entendu parler puis j'avais vu un reportage mais bon, raconté par toi ça prend tout de suite une dimension plus réelle !