Dernier jour du Ganesh Festival

Publié le par ind'épendante

Et premier jour de rencontre avec ma colocataire…

P1060495Nous nous sommes retrouvées la veille pour enfin se rencontrer autour d’un bon plat au restaurant et voila que nous projetons dès le lendemain d’aller assister à la fin de Ganesh Festival (ça fait maintenant deux semaines que c’est fini). Les indiens nous disent que ça commence à 12h ce qui signifie en fait 16h sauf que Elodie (ma future colocataire) n’est pas encore habituée aux horaires indiennes. Nous nous rendons alors à Juhu Beach là où les grands Ganesh sont sensés être amenés. Une fois sur place nous nous rendons bien compte qu’il n’y a pas la foule immense contre laquelle on nous a mises en garde… Qu'à cela ne tienne c’est parti pour un petit tour sur la plage, qui se transforme au final en marche d’une heure. De retour au point A il n’y a toujours pas assez de monde et aucune grand Ganesh ne pointe le bout de sa trompe… on en profite tout de même pour prendre quelques photos des minis Ganesh dont ceux qui se sont retrouvés abandonnés sur la plage la marée ayant baissé. On peut aussi apercevoir à quoi ressemble un Ganesh immergé depuis 3jours, déjà en décomposition, ouf la mer est sauvée.P1060496

Puisque le calme n’est perturbé que par la musique religieuse/bollywoodienne qui sort des grosses baffles installées sur le bord de la plage, nous allons manger dans un petit restau de bord de plage. Elodie commande une Green Salad et moi un Pappad, on demande au serveur ce que c’est (c’est dans la section salade) et il nous répond salade. Mais lorsque tout arrive Elodie découvre que sa salade verte se compose en fait de carottes et autres crudités (mais aucune feuille de salade à l’horizon) et mon pappad supposé etre une salade se trouve en fait être une sorte de galette(comme une crêpe) frite, fine et croustillante. Rien pour me remplir l’estomac en somme. On décide donc de partager le tout. J’emporte la fin de ma bouteille de Pepsi qu’une petite fille (trop belle) essaye absolument d’obtenir de mes mains deux minutes plus tard sur la plage (et je la lui laisse bien volontier).P1060499Sculpture d'une marche de Gandhi (le 1er à gauche) à côté de Juhu Beach

Il finit par être 4h et après quelques photos des alentours on ne sait plus quoi faire, on finit par demander à la super voiture de police (La COMBAT MOBILE) derrière laquelle nous nous étions abritées de la pluie, quand arrivait les grands Ganesh et l'officier nous répond 8h ou 9h du soir ! QUOII ?! Mais pourtant sur les photos sur internet c’était de jour…

Et bien tant pis, on s’en va pour aller faire un peu de shopping et revenir plus tard : Au programme de l’après midi c’est donc négociation d’une paire de ballerine pour Elodie (qui vont la lâcher deux jours plus tard pour la petite histoire car la semelle tient avec de la colle normale), deux livres pour apprendre l’Hindi (acheté à Crossword que vous ne trouverez jamais si vous ne savez pas que en fait ça se trouve dans un centre commercial en face du KFC et que ça n’est pas une boutique dans la rue.) et entre les deux un café et un bon gâteau au chocolat tout chaud pour se remonter le moral.

Mais lorsqu’on veut retourner voir les Ganesh P1060512géant… pas moyen de négocier, aucun rickshaw ne veut nous conduire dans la direction de Juhu à cause du trafic, même pas nous mettre sur la route. Dernière tentative, nous partons pour Marine Lines (en train) mais là encore ça n’est pas une plage mais juste un bord de mer, il n’y a donc personne à part un convoi que nous avons la chance de croiser juste en arrivant (avec un Ganesh de taille moyenne). C’est donc sous une pluie torrentielle (juste le temps d’arriver et de repartir évidemment ensuite elle s’est arrêtée) que nous prenons nos photos et repartons en aillant pris froid vers nos maisons respectives.

Toute déçue d’avoir raté l’apogée de la fête, je croise en rentrant à l’appart trois convois juste en bas des marches qui mènent à ma rue. Je suis fatiguée et je suis en train de tomber malade.. tant pis, j’écouterai les célébrations depuis ma fenêtre. Pour couronner le tout en arrivant sur facebook je vois les photos de Macha et mes potes françaises sur la plage de Juhu avec le grand Ganesh… ou comment rater un moment exceptionnel ! On a cependant évité la foule dangereuse comme me le racontera un collègue de bureau le lendemain.P1060502

Feu d'artifice lancés un peu partout dans la ville

Point culturel du jour : Tous les ans les mouvements de foule du dernier jour de Ganehs Festival fait des dizaines de morts. Cette année le dernier jour de Ganesh tombait le même jour que le début du Bandra Fair un festival chrétien de 7jours… et c’est reparti.

Publié dans Traditions

Commenter cet article

RobinNZ 29/09/2011 15:00



Si elle avait été moche la petite fille, tu lui aurais donné ton Pepsi ?
En tout cas t'as l'air de t'éclater malgré les quelques "difficultés".



ind'épendante 30/09/2011 07:41



Oui, je me voyais mal me battre pour trois gorgées avec un enfant des rues qui essaye de me l'arracher des mains. Et oui c'est parfois génial et parfois déprimant c'est l'Inde quoi



Elo 28/09/2011 05:51



J'ai bien aimé ton article qui résume parfaitement notre journée marche/pluie/galères ... Mais il faut préciser que bien que le Ganesh Chat ait été décevant, la journée en elle-même fut bien cool
:)